Quelles sont les problématiques d’un Directeur des Systèmes d’Information Groupe ?

Quelles sont les problématiques d’un Directeur des Systèmes d’Information Groupe ?

La Direction des Systèmes d’Information d’un Groupe est constituée de sa structure propre et des DSI locales des sociétés du Groupe, soit par rachats successifs de sociétés, soit par croissance organique. C’est là toute la difficulté de son organisation et de son fonctionnement.

En effet, où positionner le curseur entre les systèmes et les fonctions à supporter localement et les responsabilités centralisées, donc de niveau Groupe ?

 

DSI-Groupe-AxomaTout d’abord, le fonctionnement de la DSI Groupe est le reflet du fonctionnement du Groupe vis-à-vis de ses sociétés/business units locales. Il serait en effet curieux d’avoir une DSI Groupe « centralisatrice » dans un Groupe très décentralisé ; la cohérence d’ensemble est donc nécessaire, mais malheureusement pas suffisante, le pire dans ce cas étant d’avoir une structure « floue » dans laquelle la DSI Groupe se confond avec la DSI locale d’une entité (exemple de cas courant : la DSI Groupe et la DSI France disposent des mêmes ressources, ce qui évidemment rend les responsabilités inextricables).

Une fois la tendance d’ensemble établie, centralisée ou non, le Directeur du SI Groupe doit alors se poser des questions stratégiques et techniques :

  • Les Opérations sont-elles centralisées dans leurs fonctions d’hébergement des applications, de gestion du réseau étendu, de supervision de la sécurité informatique ?
  • Les Applications sont-elles centralisées par le choix d’applications Groupe et le déploiement de Core Models sur les entités ?
  • Les Flux sont-ils gérés centralement (EAI et EDI) ?
  • Les Développements spécifiques locaux sont-ils laissés aux entités ou doivent-ils suivre des règles Groupe en termes de technologie et de qualité ?

Il doit également se poser des questions d’organisation :

  • Les Directeurs des SI locaux sont-ils rattachés hiérarchiquement aux Directeurs Généraux locaux ou lui sont-ils rattachés ?
  • Quelle relation entretenir entre la DSI Groupe et les CODIR locaux ?
  • Quel dimensionnement en effectifs des DSI locales par rapport à la DSI Groupe pour éviter les pertes de responsabilités et les doublons de postes ?

Et finalement, le DSI Groupe doit prendre en compte des considérations budgétaires :

  • Comment éviter les dépenses en double ?
  • Comment optimiser les conditions tarifaires d’un Groupe par des achats mutualisés ?
  • Comment responsabiliser les entités sur leurs dépenses informatiques Groupe par des mécanismes de refacturation, par exemple au nombre d’utilisateurs ou au nombre de tickets traités ?

Comme on le voit, les paramètres à prendre en compte sont multiples et excèdent bien évidemment la seule compétence du DSI Groupe car ils relèvent d’un modèle d’entreprise et doivent donc être cohérents avec les autres Directions (Supply chain, Finance, RH, Commerce, Achat). Par ailleurs, l’entreprise est un corps vivant et ces paramètres sont donc ajustables au fur et à mesure de son évolution, ce qui rend la tâche du DSI Groupe d’autant plus compliquée.

Imprimer cet article

Newsletter aXoma

Pour vous inscrire à notre newsletter et ainsi bénéficier de nos articles dès leurs publications.

Suivez nous sur LinkedIn