Contrôleur de gestion, une fonction en transformation vers plus de valeur ajoutée aux opérationnels

Contrôleur de gestion, une fonction en transformation vers plus de valeur ajoutée aux opérationnels

Le contexte économique actuel a renforcé le besoin de réactivité des entreprises et génère toujours plus d’attentes vis-à-vis du rôle et des apports de la fonction contrôle de gestion. En parallèle, la digitalisation des processus financiers libère une partie significative du temps de production de la donnée pour les équipes de la direction financière. Ces mêmes technologies permettent également de disposer d’une information et de fonctionnalités d’analyse plus riches. Le contrôleur de gestion peut ainsi se consacrer sur des tâches managériales et prendre du recul par rapport aux informations disponibles dans les outils. C’est donc à une véritable transformation du champ d’action du contrôleur de gestion auquel nous assistons, avec un rôle de plus en plus orienté vers l’accompagnement des opérationnels et l’éclairage des décisions.

Profiter de la technologie pour augmenter la valeur ajoutée et la pertinence des analyses

Avec l’apparition des nouvelles technologies, la fonction contrôle de gestion est amenée à se transformer et nécessite le développement de nouvelles compétences. La valeur ajoutée du contrôleur de gestion va désormais mettre en avant sa capacité à donner du sens aux données produites par ces nouvelles technologies. Il doit savoir manipuler rapidement et de façon pertinente la donnée et comprendre le fonctionnement des outils qui la produisent. Afin d’être en maîtrise de son système d’information de gestion, il doit s’assurer que le modèle de gestion mis en œuvre dans les systèmes d’information de l’entreprise permette d’analyser et de projeter le modèle économique de l’entreprise. Ce sujet est clé, car pour que la vision analytique soit pertinente, il faut que la donnée source traitée le soit. L’objectif est de supprimer les travaux de redressement de la donnée, en ayant des outils homogènes de bout en bout. Ainsi le contrôleur de gestion pourra modéliser les impacts financiers et donner du sens aux données financières et opérationnelles.

Fournir une vision transversale et de bout en bout de la performance

Ainsi, le contrôleur de gestion doit comprendre, de manière transversale, les processus opérationnels de l’ensemble des directions de l’entreprise et favoriser leur optimisation continue. Cette connaissance transversale lui permet d’analyser et de valider la cohérence des données de bout en bout, tout en assurant un rôle de médiateur entre les directions de l’entreprise. Cette connaissance lui permet de valider et de mettre à jour régulièrement le modèle de gestion de l’entreprise afin de l’évaluer toujours avec les bons indicateurs.

Diffuser la compréhension des enjeux économiques au sein de l’entreprise

Le contrôleur de gestion est également le chef d’orchestre du processus budgétaire, et dans ce cadre, il informe, éclaire et alerte sur les impacts économiques des risques et les opportunités rencontrées par les fonctions opérationnelles. Il est garant d’une construction cohérente entre les services, et d’une bonne compréhension des enjeux par les opérationnels. A cet effet, il diffuse ces enjeux au sein de l’entreprise et il infuse auprès des équipes les notions de rentabilité, de fiscalité ou encore de trésorerie, nerf de la guerre des entreprises. Il accompagne la création, la communication et la compréhension des reportings, ainsi que la bonne utilisation des données et des indicateurs disponibles. Pour cela, il doit pouvoir mettre en œuvre des compétences de communicant et de formateur.

Contribuer au changement

Au cœur des transformations de l’entreprise, le contrôleur de gestion est un acteur clé de la gestion du changement, en explicitant les impacts pour l’entreprise, en portant les changements et en accompagnant les opérationnels. L’ensemble de ces missions lui permet ainsi d’être le bras droit de la direction et de travailler en confiance avec les opérationnels.

Business At Work et la Transformation de la fonction contrôle de gestion

Business At Work est le partenaire idéal pour l’accompagnement au changement des professionnels du contrôle de gestion. BAW s’appuie en effet sur l’accord entre les bonnes pratiques métier et le système d’information des entreprises comme levier de transformation à forte valeur ajoutée tout en garantissant la montée en compétences des collaborateurs des grandes entreprises et des ETI sur les outils dédiés à leurs métiers.

Ses professionnels ont à cœur de mettre en œuvre des changements durables et des solutions agiles au service de la performance des métiers.

BAW dispose d’équipes de consultants de terrain constituées en fonction des spécificités de chaque projet. Et cela, en adéquation totale avec la capacité d’absorption des entreprises aux divers processus de transformation qu’elles ambitionnent de mettre en place.

 

Mireille Thievet

Imprimer cet article

Newsletter aXoma

Pour vous inscrire à notre newsletter et ainsi bénéficier de nos articles dès leurs publications.

Suivez nous sur LinkedIn