Transformation digitale : les 7 critères clés de sélection d’un (bon) intégrateur

Transformation digitale : les 7 critères clés de sélection d’un (bon) intégrateur

Vous avez la charge de cadrer un projet de transformation digitale en fixant le périmètre, les échéances, le budget et le choix des prestataires ? Voici les clés pour mener la sélection de ces derniers (sur la base d’un solide retour d’expérience).

 

Vos enjeux sont de fiabiliser le projet et de susciter l’adhésion des équipes internes, dont celles qui vont le piloter. Vous avez opté pour le choix d’un intégrateur (qui ne couvre pas tous les champs de gestion du projet) en complément d’une assistance à maîtrise d’ouvrage (AMOA).

 

Durée de sélection et panel, un chiffre : le 4

La durée moyenne de sélection s’étale en moyenne sur 4 mois, pas question donc de monter un projet avec l’ambition de trouver le bon prestataire en une poignée de semaines. Notez que le temps de sélection représente en moyenne le tiers de la durée du projet (qui se déroule en général sur un an). C’est une durée significative à ne pas sous-estimer.

Optez pour la consultation de 4 candidats sachant que le taux moyen de non réponse est de 25%. Vous aurez ainsi 3 finalistes à départager et des leviers de négociation suffisants.

 

Les 7 critères de choix

 

Ces critères seront pondérés et une note sera attribuée à chaque candidat après analyse tant du dossier écrit qu’après un oral de soutenance.

  1. Le niveau de prix avec une pondération qui peut varier. Attention à la politique du moins-disant.
  2. La pertinence et la qualité des références clients dans des secteurs d’activité comparables.
  3. L’ampleur des développements spécifiques à réaliser pour aboutir à la solution ou la capacité à utiliser l’application standard, équilibre entre sur-mesure et prestation / produits sur étagère.
  4. L’engagement de résultat (forfait vs. régie).
  5. L’adéquation entre la recommandation technique et le savoir-faire de l’entreprise.
  6. La compétence des équipes de mise en œuvre proposées. Attention aux CV proposés, ces personnes seront-elles réellement affectées au projet ? Quelle est leur véritable expérience, qui encadrera le projet ?
  7. La qualité de l’offre écrite reçue en gardant en tête cependant que l’oral prime sur l’écrit : la soutenance (ou audition, ou présentation) est très souvent beaucoup plus révélatrice de la qualité de la future prestation.

 

La conviction d’aXoma Consultants

Cette conviction est issue de notre expérience et expertise en sécurisation de projets et AMOA : en consultant un nombre suffisant de candidats, en dégageant un consensus parmi les décideurs (tant sur les critères que sur les notations des candidats) et en évitant les a priori quant au choix final, le processus de sélection de l’intégrateur se place sous de bons auspices.

Imprimer cet article

Newsletter aXoma

Pour vous inscrire à notre newsletter et ainsi bénéficier de nos articles dès leurs publications.

Suivez nous sur LinkedIn